Vilaine

Jennifer Donnelly

Michel Lafon

  • 18 octobre 2021

    Fait unanimement reconnu, Cendrillon était belle, altruiste et douce, tandis que ses demi-sœurs collectionnaient laideur, jalousie et méchanceté. Moui… Jennifer Donnelly s’applique à déconstruire le mythe, en suivant Isabelle et Octavia, les deux oubliées du conte.

    Découvrir l’avis complet sur Ricochet


  • par (Libraire)
    15 juin 2021

    « Vilaine », c’est la suite au funeste destin des demi-sœurs de Cendrillon, celles-là même que personne n’aime et qui ont mérité de se couper les pieds. C’est l’histoire de l’une d’elle, Isabelle, dont on va partager l’intimité pour mieux voir au-delà des apparences. C’est la rencontre avec une jeune femme modelée, profondément blessée mais absolument déterminée à être plus qu’une des « vilaines demi-sœurs ». De drapée dans la rancœur et la jalousie, elle va devenir volontaire, téméraire et battante. La lire si décidée à retrouver ce qui lui a été arraché est inspirant et, loin d’être lourd et convenu, le récit se teinte de puissants messages auxquels s’ancrer. Ajoutez à ça un fond de fantasy humoristique et vous voilà avec une suite de conte hors norme, stimulant et réjouissant .


  • par (Libraire)
    1 mars 2021

    Réécriture sombre de "Cendrillon", l'ouvrage se consacre ici à l'une des "méchantes" belles-sœurs d'Ella, Isabelle. Autrefois passionnée d'équitation et de combat à l'épée, ses envies de liberté et d'indépendance ont été mises à mal par sa mère. Manipulée depuis l'enfance, Isabelle devient une jeune femme aigrie, jalouse et malheureuse promise à un destin terrible. Mais c'est sans compter sur la Chance, qui dans un pari osé passé avec les Destinées, maîtresses du fil de la vie des mortels, s'engage à la faire changer. Un point de vue unique et fascinant sur un des personnages les plus mystérieux du conte, que l'on découvre enfin comme un être humain, pas si différent de tout un chacun, mais qui, dans un monde régi par la beauté physique, ne peut librement exercer ses propres choix. Une adaptation aux controverses contemporaines, sur la place de la beauté physique mais aussi sur l'importance de la beauté intérieure. À dévorer !