Le bois dormait

Le bois dormait

Rébecca Dautremer

Sarbacane

  • 25 janvier 2017

    Conseillé par la Librairie Sorcière Croquelinottes à Saint Étienne

    Le bois dormait… ou balade au pays des songes d’un conte bien connu.

    Voici le nouvel opus de Rebecca Dautremer qui nous invite à cheminer, avec deux mystérieux personnages croqués d’un simple trait, au milieu de scènes splendides. Le trait et le mouvement pour eux, la couleur et l’immobilisme pour ces beaux endormis, chaleureusement peints par l’illustratrice.

    Dans des cadrages toujours très soignés, Rebecca Dautremer dessine le temps figé par le mauvais sort, mais avec une totale liberté. Pas de marraine ici, ni de fuseau ou de rouet, pas de princesse alanguie non plus. Elle s’affranchit de tous les codes visuels propres aux contes, elle mélange les époques, s’amuse jusque dans les détails, bref elle donne une vision toute personnelle emplie de poésie et de malice. Malice parce qu’elle réussit à nous prendre au jeu de la connivence, de la curiosité, et nous suivons tels des badauds ces deux personnages s’interrogeant sur le véritable fondement de ce profond sommeil; poésie parce que l’incursion dans ces tableaux colorés opère tel un envoûtement, nous plongeant dans le silence et le surnaturel de ce beau monde dormant.

    Première réalisation en tant qu’auteure et illustratrice, première collaboration éditoriale avec Sarbacane... Gageons que cette association n’est pas faite de ronfleurs! On ne peut que crier «Bis!», mais CHUUUUTTT, y’en a qui dorment!

    - Librairie Les Croquelinottes.


  • par (Libraire)
    1 novembre 2016

    Sublimissime !

    En tant que libraire jeunesse, je m'étais un peu éloignée des oeuvres de Rebecca Dautremer. Mais, déjà l’année dernière, était publié le superbe "Yéti", album éminemment poétique et magique.
    Et cette année sort le sublimissime "Le bois dormait".

    L'album s'ouvre par deux double-pages illustrées, et nous tombons en admiration devant ces dessins grandioses.
    Suivant discrètement deux personnages qui nous guident dans ce conte qui vous en rappellera sûrement un autre, nous découvrons à travers la ville des personnes endormies dans des positions improbables.

    Tout le monde dort, quel est le sort qui s'est abattu sur eux ? Et comment le délier?
    Les illustrations sont magnifiques, mirifiques, fascinantes (je vais être en manque d'adjectifs) et nous amènent à une conclusion toute en douceur.

    Triple coup de cœur assurément !

    Sylvie